Avec sa gamme saine et durable, Micarna est synonyme de plaisir et de bonne conscience.

Micarna en bref 2019

Créé en 1958 à Courtepin, dans le canton de Fribourg, par Gottlieb Duttweiler en tant qu’entreprise de transformation de viande de Migros, le Segment I, appelé également Micarna ci-après, est depuis plus d’un demi-siècle le leader des producteurs de viande, de volaille, d’œuf et de poisson. En l’occurrence, elle apporte, en tant que Segment I de la M-Industrie, une importante contribution au succès de l’entreprise Migros. Dix ans après la création à Courtepin, un second site ouvrait déjà à Bazenheid en 1968.

Depuis, 3400 collaborateurs répartis sur 26 sites en Suisse et à l’étranger veillent à la fabrication de produits de grande qualité et durables avec le soutien d’installations de production modernes et dans le respect des standards les plus élevés en matière d’hygiène ainsi qu’en matière de sécurité des produits et du travail. Les compétences-clés de Micarna s’étendent de la production de nos propres poussins à la découpe et l’affinage de porcs, de bovins, de veaux, de volailles et de fruits de mer, entre autres, en passant par l’abattage de porcs et de volailles. La production et la transformation d’œufs est notre segment de production le plus récent.

 

M-Industrie Segment I

Fournisseur du commerce de détail et du secteur de la restauration, Micarna livre ses produits quotidiennement à plus de deux millions de consommateurs en Suisse et en Europe. Avec un chiffre d’affaires supérieur à 1,68 milliard de CHF, Micarna compte parmi les plus grands producteurs de viande, de charcuterie, de volaille, de poisson et d’œufs de Suisse. Une part importante des produits vendus étant fabriquée à partir de matières premières suisses, Micarna est un important partenaire de l’agriculture suisse. C’est notamment pour cela qu’elle entretient une relation étroite avec ses partenaires agricoles, et qu’elle reconnaît et encourage par conviction la valeur ajoutée de la viande suisse.

Avec ses filiales, Micarna constitue le segment Viande, volaille, poisson et œufs de la M-Industrie, et est ainsi une entreprise du groupe Migros. La Migros-Industrie est un groupe suisse d’entreprises actives dans le Food et le Near-Food orienté client, performant, innovant et qui, avec ses 20 000 produits, figure parmi les plus grands fabricants au monde de produits écoulés sous des marques propres.
Le groupe Migros (abrégé Migros) est donc un groupe d’entreprises auquel appartiennent diverses sociétés coopératives, sociétés anonymes et fondations, et qui génère un chiffre d’affaires supérieur à 28.7 milliards de CHF. Migros a été créée en 1925 et est bien ancrée dans la société suisse depuis cette date. En tant que plus grande entreprise de vente au détail de Suisse et premier employeur dans notre pays, elle participe activement à la conception de l’avenir de la Suisse.

Organigramm Migros

 

Fin 2019, le Segment I Viande, Volaille, Poisson et Œuf compte sept entreprises:

Tochterunternehmen

 

La réussite de Micarna est marquée par ses origines et sa proximité avec les producteurs et les transformateurs. Pour effectuer des transports les plus courts possibles et produire des spécialités régionales issues de leurs berceaux traditionnels, Micarna transforme ses produits sur plus de 25 sites différents dans toute la Suisse. La plus grande partie de notre production provient de nos deux sites principaux à Courtepin (Fribourg) et Bazenheid (Saint-Gall).

Un aperçu de nos sites se trouve sur le site Internet de Micarna sous ce lien.

Dans les domaines de production Viande fraîche, Charcuterie, Volaille, Poisson et Œufs, Micarna offre à ses clients en Suisse et à l’étranger un assortiment de plus de 4500 articles. Micarna est fortement ancrée en Suisse, la part des exportations est inférieure à cinq pour cent du chiffre d’affaires.
La très grande majorité de nos produits est vendue dans le commerce de détail, sachant que notre maison-mère, le groupe Migros, est notre principal acheteur. La part de marché sur le marché suisse varie fortement en fonction de l’assortiment: à peine 16% pour la viande de bœuf, 27% pour le porc et 43% pour la volaille.

D’autres informations sur les différents groupes de produits figurent sur le site Internet de Micarna.

Avec ses sept entreprises, le Segment I constitue le segment Viande, Volaille, Poisson et Oeufs de la M-Industrie. Ce segment est dirigé depuis 2005 par le responsable de segment Albert Baumann, et se divise en quatre Business Units et cinq fonctions. La maison mère Micarna SA et les filiales Rudolf Schär AG, Favorit Geflügel AG, Lüchinger + Schmid AG, KM Seafood GmbH et Mérat & Cie SA, sont rattachées aux différentes Business Units. Les entreprises Optisol (Saillon, VS), Maurer Speck (Flüh, SO), Natura Bündner Fleischtrocknerei (Tinizong, GR) et également depuis 2018 Fleury SA sont totalement intégrées dans la société Micarna SA. Les Business Units sont soutenues par les fonctions SCO, Recherche, Développement & durabilité, Quality, HRM, Finances/IT, MIND Change Segment I.
La désignation «Segment I», se réfère par conséquent à toutes les entreprises du segment Viande, Volaille, Poisson et Oeufs de la M-Industrie, tandis que la société Micarna SA s’entend sans les filiales Rudolf Schär AG, Favorit Geflügel AG, Lüchinger + Schmid AG, KM Seafood GmbH et Mérat & Cie SA.
 

Organigramm Segment I

 

 

Notre gestion


Le groupe Migros est le propriétaire et le principal acquéreur de Micarna. C’est pourquoi nous nous focalisons nettement, dans notre action et nos agissements, sur notre maison-mère: nous ne cherchons pas à faire du profit à tout prix, mais voulons atteindre nos objectifs avec des actes responsables et conformes à la loi.
 

Nous travaillons ensemble jour après jour en étant fidèles à notre vision.


«Saveur oblige:

nous explorons de nouvelles voies, en étant toujours simplement meilleur pour l’homme, l’animal et l’environnement.»

Avec nos produits et services dans le domaine de la production de viande, de volaille, de poisson et d’œufs, nous contribuons de manière significative au renforcement du groupe Migros, et aidons activement le commerce de détail coopératif à se positionner en tant que leader du rapport prix-prestation ainsi qu’à se démarquer de la concurrence. De cette manière, nous nous nous développons avec nos clients suisses.
 

Micarna Mission

 

Composée de onze personnes, la direction de Micarna SA conduit les activités commerciales opérationnelles de la société (au 31.12.2019).
 

Direction

 

Notre conseil d’administration est composé de représentants du groupe Migros, de la M-Industrie et du personnel de Micarna. Le siège du représentant du personnel Micarna est encore vacant au 31.12.2019; une élection aura lieu en 2020.
 

Verwaltungsrat

 

Micarna s’engage à grande échelle en faveur d’un développement durable au moyen de partenariats et d’affiliations dans diverses associations, ainsi que d’initiatives.
Nous sommes notamment partenaire ou membre des organisations suivantes:

  • Proviande
  • Union Professionnelle Suisse de la Viande
  • Service Sanitaire Veaux
  • CI Bio Weide Beef
  • Fumeries de saumon suisses
  • Swiss Association for Quality
  • Société suisse de l’hygiène des denrées alimentaires
  • Association suisse des importateurs de viande de cheval
  • Sortenorganisation SG Bratwurst
  • Verband Bündner Fleischfabrikanten
  • World’s Poultry Science Association
  • Forum Betriebliches Gesundheitsmanagement
  • Fondation Nature & Economie

De plus, par le biais de notre maison-mère Migros, nous sommes membre ou partenaire de diverses initiatives et de groupements d’intérêts. Une liste correspondante figure sur le site Internet de Génération M.

Chez Micarna, nous accordons de l’importance à une bonne gestion d’entreprise. À ce sujet, nous avons un code de conduite, nous savons comment nous comporter en cas de manquements, et notre gestion des risques est solide.

Nous appliquons les principes d’entreprise du groupe Migros, et reconnaissons ainsi les 11 principes fondamentaux basés sur la culture de la responsabilité à l’égard de la société, de la crédibilité et de la conformité au droit:

comportement intègre, conformité au droit, interdiction de la corruption, respect du droit des cartels, prévention des conflits d’intérêts, protection des informations, protection de la fortune, équité, respect des partenaires, communication transparente, développement durable.

Pour assurer la transmission pratique des contenus de nos principes de comportement, nos cadres suivent des cours et des e-learnings (formations en ligne). De plus, le Code est remis à l’ensemble des collaborateurs, et pour faire tomber les barrières de la langue, il est également disponible en tant que film d’animation, dont le langage imagé parle de lui-même.

Des informations plus détaillées sont disponibles sur le site Internet de Migros.

Depuis 2016, nous disposons chez Micarna d’un service central de Compliance, qui est directement subordonné à la direction. De plus, notre service Compliance a un accès direct à la fonction Compliance centrale du groupe Migros, qui est affectée à la direction Legal & Compliance en tant qu’état-major du président de la Direction générale de la Fédération des coopératives Migros.

Chez Micarna, notre préoccupation première est l’intégrité. Ainsi, nous attendons de nos collaborateurs qu’ils parlent autant que possible des manquements au Code de conduite – idéalement aux personnes concernées ou aux supérieurs. Si, pour une raison quelconque, cela n’est pas possible et que les interlocuteurs alternatifs tels que la Commission du personnel, le service Compliance & droit du travail ou la direction Legal & Compliance de Migros ne peuvent pas non plus être informés des manquements, ces derniers peuvent être soumis, au besoin de façon anonyme, au service de signalement interne spécialisé «M-Concern». Les déclarations y sont examinées dans le cadre d’une procédure de traitement formelle.


Movis

En complément, tous les collaborateurs du Segment I ont la possibilité de s’adresser gratuitement, en cas de problèmes professionnels mais aussi personnels de toute nature, à la société de conseils spécialisée Movis SA. Les contenus des consultations sont bien entendu strictement confidentiels, et les conseils peuvent être sollicités personnellement, par téléphone ou en ligne.

Notre chaîne de valeur

En tant que producteur de viande, de volaille, de seafood et d’œufs, Micarna est le trait d’union entre agriculteurs et les consommateurs.

Les chaînes de valeur sont aussi courtes que possible, et là où cela s’avère judicieux tant sur le plan économique qu’écologique et social, la chaîne de valeur est intégrée autant que possible. L’intégration de la chaîne de valeur va ainsi plus ou moins loin selon le produit. Grâce à l’étroite collaboration entre les fournisseurs et les partenaires dans l’agriculture et la logistique, nous nous engageons en faveur de thèmes centraux également dans des parties de la chaîne de valeur qui ne sont pas totalement intégrées. Ainsi, en tant qu’entreprise, nous pouvons assumer notre responsabilité également en amont et en aval de la chaîne de valeur.

Étant donné que les chaînes de valeur et le degré d’intégration sont très différents en fonction de l’espèce animale, nous présentons individuellement les chaînes de valeur des produits de nos principales catégories animales.

 

Porcs

La première étape pleinement intégrée dans la chaîne de valeur des porcs est l’abattage, que nous réalisons pour près de la moitié de nos porcs transformés dans notre abattoir à Courtepin. Le reste de nos porcs est abattu dans notre exploitation partenaire à Bazenheid. La transformation et le contrôle final des produits ainsi que la livraison sont également des étapes pleinement intégrées dans la chaîne de valeur.

Bien que l’élevage et l’alimentation des porcs ne soient pas totalement intégrés dans Micarna, nous pouvons toutefois, par le biais de notre programme label TerraSuisse qui couvre de 55% de nos porcs, participer avec notre partenaire IP-Suisse à l’élaboration des conditions-cadres de la production de viande porcine. Aujourd’hui, nous achetons la majeure partie de nos porcs auprès du commerce de bétail, et le reste directement chez les producteurs. Grâce à l’appli Micarna E-Direct, qui a été lancée en 2018, nous ne cessons de faire progresser la part de fournisseurs directs. Des informations plus détaillées sur l’appli Micarna figurent sous le lien suivant.

 

Schwein

 

Génisses et veaux

La chaîne de valeur des génisses et des veaux est la chaîne de valeur là moins intégrée dans Micarna. Seuls la transformation, le contrôle et la livraison sont totalement intégrés. L’élevage et l’engraissement des animaux sont certes des niveaux en amont, mais près de 68% de nos génisses abattues et plus de 71% de nos veaux abattus proviennent d’exploitations sous label (Bio, TerraSuisse, (Bio-)Weidebeef). Avec nos partenaires IP-Suisse et Bio-Suisse, nous définissons les conditions-cadres pour l’alimentation et la détention des génisses et des veaux dans les programmes labels. Dans ces programmes, nous nous engageons notamment en faveur de prestations en faveur de la biodiversité et de standards en matière de bien-être animal plus élevés.


Comme pour les porcs, nous avons également besoin aujourd’hui de la prestation de service du commerce de bétail en ce qui concerne les génisses et les veaux. Grâce à l’appli Micarna E-Direct, qui a été lancée en 2018, nous ne cessons de faire progresser la part revenant aux fournisseurs directs. Des informations plus détaillées sur l’appli Micarna figurent sous le lien suivant.


Micarna s’engage par ailleurs en faveur de l’amélioration de la santé des animaux et d’une faible utilisation d’antibiotiques dans l’engraissement des veaux. Dans le cadre du projet «Lait durable» d’ELSA, Micarna a lancé avec cette dernière un module visant à améliorer la chaîne de valeur dans l’engraissement des veaux. Des mesures ont été définies dans les domaines de l’insémination, de l’alimentation animale, de la détention et de la santé animale sur l’exploitation de naissance et l’exploitation d’engraissement. Comptent parmi ces mesures la vaccination (immunisation de base) sur l’exploitation de naissance, des transports directs les plus courts possibles et l’engraissement conforme aux exigences de TerraSuisse. Des informations détaillées sur le projet «Lait durable» d’ELSA figurent sous ce lien. Ce projet a permis de fermer des circuits au sein de la Migros-Industrie. Des veaux en bonne santé provenant d’exploitations produisant du lait pour ELSA arrivent sur des exploitations d’engraissement, où leur alimentation comprend également des sous-produits d’ELSA. Les veaux sont ensuite abattus par Micarna.

 

Rind

 

 

Poulets

La chaîne de valeur des poulets Optigal est de loin la chaîne de valeur la plus intégrée de Micarna. Ici, nous exécutons nous-mêmes pratiquement toutes les étapes de la chaîne de valeur jusqu’à la livraison: du parc de poules parentales à la transformation et au contrôle professionnels des produits à Courtepin en passant par nos propres couvoirs et l’engraissement de nos poulets chez l’un de nos plus de 500 engraisseurs de poulets sous contrat.


La production d’aliments pour volailles est certes effectuée en amont de la chaîne, mais l’achat d’aliments et la livraison de toutes nos stations et engraisseurs de poulets en aliments sont entre nos mains. Cela nous donne le contrôle nécessaire dont nous avons besoin pour une chaîne de valeur sûre et durable. Ainsi, nous avons par exemple pu faire en sorte de ne plus utiliser depuis 2016 que du soja d’Italie et non plus du Brésil.

 

Ouverture du parc de poules parentales dans le Valais:

Le nouveau parc de poules parentales, où 46’000 poules et 4’000 coqs fournissent chaque année environ 8 millions d’œufs à couver pour l’engraissement de poulets, a ouvert ses portes à Sierre en avril 2019. Les poules et les coqs bénéficient d’une part de 40% d’espace en plus que les animaux élevés dans des exploitations comparables en Europe et, d’autre part, des températures modérées qui règnent dans les huit jardins d’hiver valaisans. Un projet modèle qui non seulement amène le bien-être animal à un nouveau niveau, mais qui convainc également grâce à de faibles émissions dans un esprit de durabilité. Le parc de poules parentales est le point de départ d’une chaîne de création de valeur complète dans laquelle la qualité des poulets peut être totalement garantie. Vous pouvez vous en faire une idée vous-même dans cette vidéo.

 

Ouverture du couvoir à Avenches:

Nous avons également ouvert en 2019 notre nouveau couvoir à Avenches. En tant que projet précurseur, ce dernier convainc non seulement grâce à une technologie ultra-moderne et à des panneaux solaires sur le toit, mais surtout par la norme élevée qui est appliquée en matière de bien-être animal pour les poussins. Juste après l’éclosion, ces derniers ont à leur disposition de l’eau, de la nourriture, de la chaleur et de la lumière, ce qui nous fait escompter une plus grande vitalité, une réduction de l’utilisation d’antibiotiques et une amélioration des performances. Grâce aux nouvelles technologies, aucun poussin n’est extrait de sa coquille par la main de l’homme, ce qui signifie un début de vie plus naturel et leur évite surtout un stress inutile. 25 millions de poussins voient le jour chaque année à Avenches.

Vous trouverez de plus amples informations concernant le couvoir dans cette vidéo.

 

Poulet

 

Œufs

La chaîne de création de valeur des œufs commence pour nous par le contact étroit avec nos plus de 100 producteurs de Suisse. Ces derniers bénéficient de contrats de longue durée et d’une certaine sécurité, et nous pouvons compter sur une qualité élevée et le bien-être animal. Tous nos producteurs suisses d’œufs d’élevage en plein air sont audités par des organes de contrôle indépendants et certifiés «Swiss Certified». Cette certification est un système d’assurance qualité axé sur les processus, qui garantit la qualité des œufs et des ovoproduits dans l’ensemble de la chaîne de création de valeur. Mais des obligations strictes doivent également être satisfaites dans les secteurs en amont. Les aliments pour animaux doivent répondre aux plus hautes exigences de qualité conformément à notre catalogue de critères. La première étape totalement intégrée dans la chaîne de création de valeur Œufs est le tri. La transformation et le contrôle final des produits ainsi que la livraison sont pleinement integres.
 

Legehennen

 

Du point de vue de la qualité mais aussi des consommateurs, nous accordons beaucoup d’importance à une traçabilité sans faille. Les bases dans ce domaine sont fournies par la Banque de données sur le trafic des animaux (BDTA), grâce à laquelle chaque ruminant détenu en Suisse se voit attribuer une identité sous forme de marques auriculaires claires, et dans laquelle est consigné l’historique de l’animal. Pour les volailles, la saisie s’effectue par lots. Grâce à des dispositifs techniques importants et la comptabilisation soigneuse de chaque étape du processus d’abattage et de transformation, nous pouvons garantir une traçabilité sans faille du producteur au produit fini.

L’estime à l’égard de l’animal au-delà de l’abattage nous tient à cœur. Même si des animaux sont abattus, il convient aussi de valoriser au maximum l’animal tout entier en tant que denrée alimentaire. Le comportement de consommation ayant évolué, la valorisation de morceaux de viande moins demandés en Suisse relève toutefois aujourd’hui du défi. Tandis que des morceaux nobles du bœuf et du porc ainsi que la poitrine de poulet sont particulièrement demandés et qu’il faut même en importer fréquemment, il y a des morceaux qui ne font actuellement pas l’objet d’une demande suffisante comme denrées alimentaires. Ces sous-produits sont utilisés dans la production d’aliments pour animaux. Même pour les sous-produits qui ne sont pas propres à la consommation humaine (p. ex. intestins, plumes, peaux, etc.), on recherche constamment une utilisation judicieuse sur les plans écologique, éthique et économique. En l’occurrence, on retrouve en tête l’utilisation des matières par exemple dans le domaine pharmaceutique ou la fabrication de gélatines, puis la fabrication d’aliments pour animaux, d’engrais ou d’énergie, et enfin la combustion des sous-produits.

Nous nous efforçons d’accroître en permanence la part de l’animal pouvant être utilisée comme denrée alimentaire. Ces dernières années, nous avons beaucoup investi pour séparer plus facilement la viande de poulet de l’os, par exemple, et la transformer en charcuterie de volaille. Ainsi, aujourd’hui, près des deux tiers du poulet sont transformés en denrée alimentaire, tandis que l’on produit des aliments pour animaux et de l’énergie à partir des autres morceaux. Sur un porc de 110 kg abattu, on utilise également près des deux tiers, c.-à-d. env. 74 kg en tant que denrées alimentaires. L’illustration suivante donne un aperçu des proportions de l’animal utilisées comme denrées alimentaires et comme coproduits.

 

Totalverwertung Schwein und Poulet

Derrière le terme Nose-to-Tail, c’est-à-dire «du groin à la queue», se cache l’idée de valoriser l’animal dans son intégralité - par respect et estime pour l’animal. Avec Proviande et d’autres représentants de la filière, Micarna s’est engagée en faveur de la valorisation totale des animaux sous la bannière de l’initiative Proviande intitulée «Savoir-Faire». Le projet Savoir-Faire a fourni à la filière des impulsions importantes et constitué une base solide sur laquelle fonder de futures activités. En l’occurrence, la sensibilisation des consommateurs est un facteur essentiel.


Depuis 2017, notre assortiment gastronomique comprend quelques articles appelés «Special Cuts». Il s’agit de découpes que l’on retrouve de moins en moins dans les assiettes, mais qui sont très goûteuses. Des exemples bien connus sont le flak steak, l’onglet (hanging tender), l’aiguillette baronne ou le steak flat iron.